visitez l'aquarium

Récentes actions :

La tortue verte « CAT » a rejoint la mer le vendredi 22 avril

Soignée depuis le 27 Mars dernier au Centre de Soin des Tortues Marines de la Guadeloupe, la Tortue Verte surnommée « CAT » a rejoint la mer le vendredi 22 Avril.

cat

en savoir plus

La tortue verte « LOLO » rejoindra la mer le vendredi 14 août, plage de Clugny à Sainte Rose

Soignée depuis le 25 mai dernier au Centre de Soin des Tortues Marines de la Guadeloupe, la Tortue Verte surnommée « Lolo » sera remise à la mer le vendredi 14 août...

lolo

en savoir plus

PLANUGWA

Qu'est-ce que c'est ?

Chaque année, depuis 2009, la mission « Planugwa » constituée d’une quinzaine de plongeurs, des techniciens venus de métropole, de Martinique et de Guadeloupe se déroule dans les eaux de l’archipel guadeloupéen. Ces missions ont pour but de collecter en plongée des gamètes (œufs) de coraux au moment de la ponte puis de contrôler la fécondation et le développement des larves in vitro afin de parvenir à leur fixation. Ces expériences portent sur 3 espèces de coraux de la région (Montastrea faveolata, Montastrea annularis et Acropora palmata). Les pontes des ces espèces interviennent pendant une quinzaine de minutes, de nuit, et une fois chaque année en août, septembre et octobre.

igrec mer

L’intérêt de ces missions scientifiques réside dans la mise en place de protocoles permettant de réintroduire de façon massive des colonies de coraux dans des zones marines ou ils sont en train de disparaitre suite à des pollutions ou des phénomènes climatiques.
Les espèces choisies ont une reproduction sexuée ce qui veut dire qu’elles pondent des œufs qui une fois fertilisés donne vie à une larve appelée planulae. La ponte et la fertilisation des œufs se font de manière externe, lors d'événements spectaculaires et rapides où tous les coraux se mettent à pondre en même temps. La larve se développe en pleine eau, pendant une phase planctonique, avant de chercher un endroit du récif où s'accrocher et créer ainsi une nouvelle colonie corallienne.
Cette reproduction sexuée ne peut aboutir que si toutes les colonies d'une même espèce pondent en même temps : les chances de fertilisation croisée sont augmentées, et les prédateurs (poissons, zooplancton, invertébrés divers) ne peuvent alors pas gober tous les œufs émis, ce qui permet à quelques larves de survivre. Cette synchronisation dépend étroitement des phases de la lune et de la température de l'eau. Le processus de maturation est contrôlé par la température, alors que l'heure de déclenchement est pilotée par la lune. 
Les recherches menées dans le cadre des missions Planugwa ont pour but de multiplier les chances de développement de colonies coralliennes. Pour cela il faut récolter en plongée de nuit des agglomérats de gamètes émis par les colonies, puis les mélanger et aboutir à une fécondation dans l’heure qui suit la récolte. Quelques heures plus tard, il est possible d’observer au microscope les premières divisions cellulaires qui aboutiront à des larves de corail de quelques dixièmes de millimètres.
L’'intérêt pour la Guadeloupe réside dans la formation des équipes de l’Aquarium de la Guadeloupe à la stabulation des larves en laboratoire afin de pouvoir ultérieurement refaire cette manipulation localement et ainsi développer des coraux en laboratoire. On peut ainsi imaginer qu’à l’avenir des « fermiers de la mer » feront pousser des coraux en bassin pour les réimplanter en mer sur des zones abîmées, ou fournir l’aquariologie et éviter ainsi les prélèvements en mer.

facebook  Retrouvez Planugwa sur facebook

En partenariat avec :


Aquarium de la rochelle ifrecor oceanopolis